Manu Wurch et Till Augustin

Radial Art Contemporain à l’occasion d’une de ses expositions regroupant les artistes Manu Wurch et Till Augustin a eu l’honneur d’avoir un article de presse dans les DNA.

Pour une lecture plus facile, voici ci-dessous une retranscription :

« La rigueur, le goût de la ligne et du noir sont quelques points communs aux oeuvres fortes et novatrices de deux plasticiens allemands. Manu Wurch et Till Augustin, qui exposent à la galerie Radial art contemporain jusqu’au 10 juillet.

Bien que les matériaux soient différents, papier et encre pour Manu Wurch, verre pour Till Augustin, leurs travaux sur support ou en volume présentent des similitudes.

Née en 1965, en Pays de Bade-Sud, Manu Wurch travaille à Fribourg-en-Brisgau et à Soleure en Suisse après avoir été architecte décoratrice (Scénographies, publicités, réalisations de magasin etc.), elle a fréquenté une école de calligraphie à Séoul et développer sa propre création picturale.

Une gamme infinie de formes abstraites

Les deux géométriques en noir et beige, réalisés avec encre et papier encollés sur toile de lin, proviennent d’une technique simple et personnelle. Des petits carnets de papier fin de « daphné » ou de riz plié, sont trempés sur la tranche pour absorber l’encre de Chine.

Ouverts, séchés, lissés sur le support, ils offrent une gamme infinie de formes abstraites sobres, en tirages limités. Ses récentes expositions eurent lieu à Ulm, Neu-Ilm, Berne et Zurich.

Né en 1951, près du lac de Stamberg, Till Augustin vit et travaille à Nuremberg.

Le verre comme défi

Après avoir peint, sculpté, il a choisi depuis quelques années le verre comme par défi. Il utilise colle et verre industriel. Chaque pièce se présente différemment : l’une est une sorte de tunnel que le regard travers, l’exérieur étant de la poudre de fer oxydé, l’autre « Architecture gate » un bloc totalement transparent dont les parois sont striées à la pointe de diaWmant, patinées de fins traits noirs. Modèle réduit, on peut aisément les imaginer en sculptures monumentales.

En 2011, c’est à Karlsruhe, à Munich, à Hadersdorf, à Michelstadt et Nuremberg que ses oeuvres sont exposées. »

Merci à Julie Carpentier pour cet article.

Manu Wurch Till Augustin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *