Radial, le nouveau souffle

Radial Art Contemporain, à l’occasion des un an de la galerie a eu l’honneur d’avoir un article dans le magazine ZUT.

Pour une lecture plus facile, voici ci-dessous une retranscription :

« Il est jeune, sa galerie vient de fêter sa première année : un avantage et un inconvénient. Fredd Croizer et Radial ont encore à faire leurs preuves mais veulent s’inscrire dans le paysage encore très restreint de l’art contemporain strasbourgeois. Le rythme des expositions est soutenu. Dans sa vitrine, l’humble galeriste veut faire partager ses coups de coeur et « trouver son public ».

Le peintre devient galeriste

« Je suis venu à la peinture d’une façon aussi improbable que la galerie s’est construire. J’ai eu un coup de foudre pour la peinture et c’est devenu mon activité principale. Quand on décide qu’une passion devient un métier, c’est une belle aventure, il faut s’accrocher. Mon métier de peintre m’a permis de voyager et de rencontrer des artistes avec lesquels je travaille maintenant. L’idée de galerie m’est venue très spontanément, j’avais le local, et en l’aménageant, je me suis rendu compte que ça ressemblait de plus en plus à un endroit où je pouvais présenter de l’art. Après, je savais que ça allait être difficile. Chaque exposition est une surprise et une nouvelle bataille gagnée. »

Ses propositions

« J’aime l’art contemporain abstrait. Je propose des sculptures, des peintures ou des photographies. L’idée est d’exposer deux artistes et de créer des connivences pour eux. Pour l’année prochaine, j’ai plein d’idées mais je n’ai pas encore trouvé les duos. Ça laisse de la place à la spontanéité. Même si j’aimerais anticiper davantage, la surprise apporte aussi de l’enthousiasme. »

Merci à ZUT pour cette mise en lumière.

Frédéric Croizer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *