Radial Art a eu l’honneur d’avoir un bel article dans le journal local DNA. Pour une lecture plus facile, voici ci-dessous une retranscription :

Retour sur une saison européenne

« Deux sculpteurs, Till Augustin (allemand) et Pamcrash (suédois), deux peintres français, F. Frie et J-D Salvat et un suédois. L.Strandh, ainsi qu’un photographe français, B. Langenstein, démontrent que l’Europe existe aussi par l’union des artistes. DANS CETTE JEUNE GALERIE sont rassemblées des œuvres de six plasticiens exposées l’an passé. Les amateurs qui les auraient manquées pourront les voir durant l’été. Till Augustin travailla à Nuremberg, assemblant des plaques de verre dont la surface est traitée avec de l’oxyde de fer, ce qui offre des effets optiques intéressants.  A côté de la mécanique des fluides, François Fries présente Le dessous des feuillages par touche de bleu, de blanc et d’or, rappelant les impressionnistes.  Il travaille aussi avec des seringues qu’il pique dans le frais de la toile blanche. Les balles d’ensilage déposées dans les champs ont attiré l’œil de Bernard Langenstein. Leur enveloppe en plastique renvoie les ciels d’orage et la lumière du petit matin et ne pouvait échapper au photographe lyonnais. La banalité devient esthétique.

Six artistes à redécouvrir tout l’été

L’automobile est devenue le matériau préféré du sculpteur suisse Pamcrash qui exposait chez Radial en fin de saison et pour la première fois en France. Peignant au verso d’un vinyle transparent, Jean-Daniel Salvat efface toute trace de son travail, au profit d’une froide et élégance aux couleur Formica qui l’identifient. D’un coup de pinceau précis, Lars Strandh trace des lignes horizontales souvent appliquées ton sur ton. Elles ont le charme d’une simplicité complexe. Il a exposé en Norvège, en Suisse, au Danemark, en Allemagne, en Suède et aux USA.«  Merci pour cette mise en lumière.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *