Hugo Schüwer-Boss a eu l’honneur d’avoir un bel article dans le journal DNA.

Pour une lecture plus facile, voici ci-dessous une retranscription :

Peintre lessiveur…

« Sous une fausse apparence de monochrome, le peintre franco-suisse Hugo Schüwer-Boss orchestre une mémoire de la peinture. Article radical chez Radial.

 

SA TOILE, au format carré, triangulaire ou rond (un tondo) fait l’objet d’un premier travail, puis d’un recouvrement à travers lequel le motif initial se laisse à peine percevoir. Un lessivage de la surface finale amplifie le processus de transparence. 

En résulte une vibration subtile, voire un rapport méditatif au tableau, qui rappellerait la peinture d’un Mark Rothko. Mais ce n’est pas du côté du Colorfield Painting qu’Hugo Schüwer-Boss puise ici son inspiration, mais d’internet. Intitulée Favicon, elle se réfère aux icônes informatiques (favorite icon) symbolisant un site web. Un détournement où la culture numérique est rattrapée par le langage de la peinture.« 

Merci pour cette mise en lumière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *