De multiples artistes tels que Bernard Langenstein, Erik Oldenhof, Lars Strandh, Alain Clément,  Frank Fischer ou encore Bodo Korsig ont eu l’honneur d’avoir un bel article dans le journal DNA.

Pour une lecture plus facile, voici ci-dessous une retranscription :

Le noir et le rouge

« Stendhal joliment détourné chez Radial Art Contemporain qui propose un accrochage collectif intitulé : Le Noir et le Rouge.

 

COMMENÇONS par le coup de cœur : les balles de foin bâchées de noir que Bernard Langenstein s’en va photographier par temps d’orage au plus près de la matière.

Les fans de Soulages apprécieront. 

Une intensité du noir contraste avec des éclats de lumière, sur fond d’atmosphère irréelle de ce qui compose une architecture. 

Noires encore, les trames géométriques qu’Erik Oldenhof fait saillir de la toile ou la matière de la peinture dans laquelle Lars Strandh installe ses traces – elles peuvent aussi, par un obsessionnel travail de recouvrements, opérer des vibrations mobilisant des valeurs tirant davantage vers l’orange que le rouge…

Rouge qui s’articule bel et bien au noir dans la peinture d’Alain Clément, tout en souplesse formelle, comme dans celle, au contraire très rectiligne de Frank Fischer. Quand un Bodo Korsig avec ses reliefs en acier laqué détourne le vocabulaire fourni par les neurosciences pour créer des objets pop irradiant une jolie lumière rose acidulée – dans un autre genre, ses peintures sur papier sont remarquables.

On se gardera bien d’affirmer que Stendhal aurait apprécié. Mais l’accrochage a du chien !« 

 

 

Merci pour cette mise en lumière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *