Wili Siber a eu l’honneur d’avoir un bel article dans le journal DNA.

Pour une lecture plus facile, voici ci-dessous une retranscription :

Wili Siber et la vie en chrome

« Des couleurs acidulées, des surfaces chromées : les peintures et sculptures de Willi Siber évoquent un monde pop et industriel. 

 

C’EST LA PREMIÈRE exposition personnelle que la galerie Radial Art Contemporain consacre à l’artiste allemand qu’elle n’avait jusque-là intégré dans des accrochages collectifs. « Willi Siber connaît un vrai succès outre-Rhin où il est présent dans plusieurs collections publiques. Il a même réalisé des œuvres pour le Parlement allemand », commente le galeriste Fred Croizer. 

Il lui consacre une exposition qui illustre la variété formelle de son travail : surface plane de « tableaux » recouverts de couches de résine ou de laques mais aussi volumes en courbes douces et chromées qu’il peut lui arriver de tordre – ou du moins en donner l’illusion puisqu’il s’agit de sections soudées entre elles et polies au point de faire croire qu’il ne s’agit que d’un seul élément.

Willi Siber joue sur les apparences autant qu’avec les formes, explorant un univers pop, aux couleurs acidulées et changeantes, aux matériaux industriels – acier, laque, chrome, résine… Une abstraction joyeuse.  »

 

 

Merci pour cette mise en lumière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *