Bodo Korsig

Son histoire

Né en 1962 à Zwickau en Allemagne. Il a étudié la sculpture et la restauration de la pierre à Berlin.
Il vit et travaille à Trèves et à New-York.
 
Bodo Korsig fait partie de ces artistes dont la Galerie Radial suit le travail depuis plusieurs années.
Depuis 1992 les œuvres de Bodo Korsig ont été présentées dans plus de 100 galeries et musées à travers le monde.
Bodo Korsig a obtenu 20 prix et bourses internationales, dont “Artist Residency Largo das Artes” à Rio de Janeiro au Brésil, 4ème Grand Prix international Triennale à Prague en République tchèque, Max Kade Foundation USA.
En outre, il est présent dans les collections de plus de 50 musées principalement aux Etats-Unis et en Allemagne, nationaux et internationaux, comme par exemple : la National Gallery of Art, Washington (USA) ; Brooklyn Museum of Art, New
York (USA) ; Musée des Beaux-Arts (Taiwan) ; Musée des Beaux-Arts, Prague (République Tchèque) et Pfalzgalerie Museum Kaiserslautern (Allemagne)
Spaced Memory.
Le travail de Bodo Korsig couvre un large éventail de techniques artistiques telles que le dessin, la peinture, la photographie et la vidéo.
bodo korsig art
Bodo Korsig

L’homme et son fonctionnement au cœur de la création

Depuis plusieurs années, Bodo Korsig s’interroge sur la structure de la perception et du comportement humain. Il effectue des recherches utilisant les neurosciences et dans de nombreux travaux, traite de thèmes et d’états extrêmes tels que l’anxiété, la violence ou la mort.
En créant des images, poétiques, provocatrices, énigmatiques, il génère des impressions sur les thèmes profonds de l’existence humaine. Il s’inspire, en particulier, de l’imagerie médicale mais aussi d’objets du quotidien, dont les formes abstraites qui reposent entièrement sur la puissance des lignes graphiques, semblent pour le spectateur comme des logos du monde de la publicité.
À première vue, les formes séduisantes, rondes et douces se transforment en elles-mêmes.
En les regardant de plus près, ces croissances et excroissances étranges autant qu’imprévisibles rayonnent d’une énergie incontrôlable.
Avec cette première impression amicale, il pourrait s’agir d’ornements. Mais dans ces symboles on peut voir aussi des illustrations schématiques qui évoquent des structures cellulaires, des bactéries, des chaînes ou des excroissances virales.
C’est un jeu avec des émotions ambivalentes et l’irritation de sa propre expérience visuelle se transmet au spectateur qui oscille entre fascination et confiance. Il est séduit et méfiant à la fois, harcelé, menacé et délivré.
L’imagerie de Bodo Korsig est souvent combinée avec des fragments de texte. Des phrases, des mots clés créent des slogans sur les thèmes existentiels que sont l’amour et la sexualité, la vie et la mortalité, l’oubli et la mémoire, passé, présent et avenir.

Bodo Korsig Hapiness is a state of mind
Bodo Korsig Lost in thought
Bodo Korsig Unknown Pleasure

Ses expositions à la galerie

« Winter Show : l’hiver à la galerie Radial » du 5 décembre 2019 au 18 janvier 2020

« Summer exhibition » du 28 juin au 31 août 2019

« Rewire your brain » du 12 mai au 22 juin 2019

« Le noir et le rouge : Feed your soul » du 10 février au 7 mars 2018

« METALICA : Le métal en agitation » du 9 juin au 15 juillet 2017

« Spaced memory » du 22 janvier au 26 février 2017

« Small is beautiful » du 8 décembre 2016 au 14 janvier 2017

Bodo Korsig Rewire

Si une œuvre vous intéresse, appelez-nous au +33 661 14 53 26